Haut

Les circuits touristiques des vins en France sont mondialement connus et nombreux. Winalist vous présente les principales routes du vin en France pour vos prochaines vacances ou escapades d’un week-end, à consommer sans modération !

Qu’est-ce qu’une route du vin ?

Les vignes en France datent du IIe siècle avant JC quand les Grecs plantèrent les premiers pieds de vignes en Gaule. Les Romains ont développé la production viticole et les vins se sont perfectionnés à mesure des années, jusqu’à former des caractères bien différents selon les endroits d’où ils proviennent et les techniques des hommes pour les créer. Pour mieux les faire connaître des consommateurs, ces hommes ont inventé des parcours touristiques permettant aux voyageurs de concilier les plaisirs de la découverte de leur région et de ses trésors.

En voiture, à vélo ou à la marche, une route des vins est un circuit touristique qui parcoure des itinéraires à la découverte des vins d’une région viticole ainsi que de son patrimoine. Il existe au moins autant de routes des vins que de régions viticoles en France; Winalist vous propose de découvrir les 3 principales, en commençant par la plus ancienne.

La route des vins d’Alsace

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les viticulteurs ont entrepris de produire des vins blancs élaborés à partir de cépages typiques. Trois de ces vins ont obtenu leur appellation d’origine contrôlée (AOC) à partir de 1962 : Alsace, Alsace grand cru et crémant d’Alsace. Ces vins sont commercialisés dans un type de bouteille exclusif, la flûte d’Alsace.

Inventée en 1953 cette route s’étend sur plus de 170 kilomètres et couvre environ 15 000 hectares répartis sur 119 communes. Vous ne pouvez pas la rater : non seulement, c’est la seule route que vous trouverez sur Google Map mais sur place, elle est aussi balisée par de nombreuses pancartes.

La route des vins d’Alsace donne accès à 38 sentiers viticoles qui serpentent la région du Nord au Sud et débouchent sur des vues imprenables sur le vignoble. Vous découvrez des bourgades fleuries plusieurs fois nommées « village préféré des français » avec maisons à colombages, remparts, châteaux, vieilles églises et des caves de dégustation ! D’ailleurs, d’avril à octobre, les villages organisent à tour de rôle des fêtes des vins et des vendanges pour une route encore plus festive !

La route du vin de Bordeaux

Oh Lord !* C’est aux Anglais que l’on doit l’essor des vins de Bordeaux ! Quand l’Aquitaine était sous leur domination au Moyen Âge, ils ont pris l’habitude

de déguster la clairette (un vin rouge léger) et ont favorisé la viticulture et le négoce de la région.* Oh mon dieu !

Maintenant, le vin rouge bordelais se déguste jusqu’en Chine mais la région produit également des blancs secs ou liquoreux et des vins rosés élaborés à partir de cépages rouges. Bordeaux c’est 57 appellations d’origine contrôlée, des milliers de propriétés et des centaines de maisons de négoce. Pour découvrir la région, plus qu’un parcours dans le vignoble, les 6 routes du vin représentent la carte des vins du vignoble Bordelais qui s’étend sur 120 000 hectares avec des balades entre terre, mers, vignes et pins.

(1) La route des châteaux :  dans le Médoc, entre le nord de Bordeaux et la Pointe de Grave, c’est par là que vous trouvez les grands crus classés et beaucoup de crus bourgeois.
(2) et (4) La route des Graves : à la limite de la forêt landaise. Le Sauternes (4) vient notamment de cette micro-région où de nombreux châteaux proposent des chambres d’hôtes dans un environnement de rêve.

(3) La route des bastides : dans la région de l’Entre-deux-Mers (entre les fleuves de la Dordogne et la Garonne) qui regorge de bastides et d’abbayes à visiter !
(4) La route du patrimoine :  à l’est de Bordeaux sur la rive droite de la Dordogne, elle vous conduit vers le village médiéval de Saint-Émilion (classé au Patrimoine mondial de l’Unesco).
(5) La route des coteaux :  au nord de Bordeaux, elle donne vue sur l’estuaire de la Gironde et accès à des villages troglodytes, des églises romanes, des vestiges de villas gallo-romaines et à Blaye, une citadelle construite par Vauban.

LA ROUTE DES VINS DE BOURGOGNE

La famille des vins de Bourgogne étend son territoire sur 29 500 hectares, compte 101 appellations d’origine contrôlée et 4 milliers de domaines. Ce sont des moines qui, au Moyen Âge, ont commencé à structurer la production de vin autour de leurs abbayes. Désormais, les vins de Bourgogne sont connus hors des frontières de France et sont à découvrir en 4 grandes routes touristiques que l’on peut suivre séparément ou dans leur continuité. Du Nord au Sud :

La route des vignobles de l’Yonne : non loin de Paris, un peu avant Dijon, elle passe Auxerre, Tonnerre ou Vézelay. C’est notamment dans ce département de l’Yonne qu’est produit le vin chablis.

La route des grands crus de Bourgogne : de Dijon à la Côte de Beaune, cet itinéraire traverse la partie de la Côte-d’Or où se trouvent les vignobles les plus prestigieux ainsi que des villages anciens, des hospices et des châteaux comme celui du Clos de Vougeot.

La route des grands vins : vous fait découvrir la côte chalonnaise bordée par le canal du Centre et le fleuve de la Saône.

La route des vins Mâconnais-Beaujolais : jalonnée de panneaux « Suivez la grappe » elle vous amène à travers de nombreuses vignes ainsi que la ville de Mâcon et la roche de Solutré, l’un des sites naturels les plus célèbres de Bourgogne.

Pour œnologue certifié ou simple promeneur assoiffé de superbes balades, les routes des vins sont une façon authentique et originale de découvrir ce qui se cache derrière une bonne bouteille. Ces itinéraires proposent hébergement, restauration, visite de cave ou dégustation que vous pouvez retrouver sur Winalist. Bonne découverte !

0

poste un commentaire