Haut

L’oenotourisme en France 

Le tourisme viticole ce n’est pas une mode mais une recherche véritable à découvrir des régions viticoles et des produits du terroir, par des visiteurs du monde entier! Ce phénomène a prit énormément d’ampleur depuis que les domaines viticoles ont réalisés qu’une partie importante de leur chiffre d’affaire se trouvait dans la valorisation de leurs vins à travers une offre d’activités annexes. De même que les vignerons et domaines font déguster et vendent depuis toujours “à la propriété”, d’autres proposent des ateliers de découverte ou d’apprentissage, le gîte ou des expériences gastronomiques qui se marient avec leurs vins. Toutes ces activités annexes participent directement à la découverte des vignobles et du savoir-faire des domaines par les visiteurs influant ainsi directement sur leur volume de vente.

La France a un énorme potentiel encore faiblement exploité.

Regardons les chiffres : 10 millions d’oenotouristes en France en 2016 (pour 5,2 milliards d’euros de recettes), un marché en hausse de 30% entre 2009 et 2016 (Source : Atout France). Mais notre bel hexagone reste derrière les États-Unis, ou d’autres pays européens comme l’Italie ou l’Espagne, en terme d’offre oenotouristique. Pourquoi ?

  • Faible nombre de propriétés ouvertes au public : seul 10% des 6000 propriétés bordelaises en 2016 par exemple.
  • Difficulté de communiquer pour les domaines : comment communiquer ? Où ? À qui ? En quelle langue ? Et comment expliquer que les jours et horaires d’ouvertures et de visite peuvent changer d’un jour à l’autre par exemple ? Si l’offre existe, elle n’est pas toujours lisible ou accessible aux visiteurs, sans compter que plus de 4 oenotouristes sur 10 en France, sont étrangers.

Pourquoi avons-nous créé Winalist ?

Winalist est une plateforme qui uniformise l’information œnotouristique et met en relation les domaines viticoles et les touristes qui s’intéressent au vin. Le model est simple:

  • Le touriste: français ou étranger, recherche un domaine ou une expérience autour du vin sur la plateforme en fonction de ses critères (localisation, disponibilité, avis, …). Il n’a plus qu’à choisir la ou les activités qui l’attirent, dans les domaines référencés sur le site, puis réserver gratuitement.
  • Le domaine viticole: se référence sur Winalist et choisit les activités qu’il souhaite proposer aux touristes. Il définit la durée de chaque activité et les jours/heures à laquelle il souhaite la proposer. Un tableau de bord très simple permet à chaque domaine de gérer ses indisponibilités, réservations, avis, etc. Bonus : Le calendrier de réservation Winalist peut se synchroniser directement avec les calendriers Exchange, Google, iCloud, …!

Winalist ne cache pas son ambition de devenir le leader du marché en matière d’œnotourisme et l’équipe met un point d’honneur à promouvoir le terroir français et ses vignobles à l’international. C’est pourquoi les domaines viticoles présents sur Winalist bénéficieront directement d’une visibilité accrue sur internet grâce au savoir faire de l’équipe de Winalist, forte de leur expérience dans la communication, le ciblage publicitaire sur internet et les réseaux sociaux. Les équipes de Winalist se chargent également de la promotion des domaines auprès des organismes locaux en charge du tourisme.

Plus qu’une plateforme d’information et de réservation en ligne, Winalist se pose en intermédiaire de référence entre les deux acteurs du secteur florissant de l’œnotourisme.

Le but? Tout simplifier! 7 langues disponibles pour que chaque nationalité y trouve son compte, des icônes qui aident rapidement à identifier ce que proposent les domaines et la possibilité de réserver vols et hôtels depuis le site pour compléter l’expérience! Winalist a opté pour un modèle basé sur la confiance. Il n’y a pas de paiement en amont en ligne – qui se fait directement par le visiteur au domaine – mais la plateforme a mit en place des moyens permettant de réduire au maximum de taux d’absentéisme (email et SMS de rappel). Suite à l’activité, chaque touriste laissera son commentaire quant à l’expérience vécue. Si elle est positive, elle influencera grandement les prochains touristes sur la plateforme!

Utiliser Winalist, quels bénéfices pour les domaines viticoles ?

Se faire référencer sur une plateforme d’œnotourisme devient indispensable pour la croissance des domaines viticoles. Si le viticulteur est l’expert du vin, Winalist sait comment le faire valoir au mieux auprès des internautes!

De nos jour, tout passe par internet! D’aucun parle de « digitalisation » ou encore « d’ubérisation » mais cela signifie simplement qu’internet est devenu la principale source de clientèle, française et étrangère, pour les domaines: 9 œnotouristes sur 10 organisent leur séjours seuls et repartent tous en ayant acheté du vin après l’activité.

Qu’en pense Armelle Cruse, gérante de Château du Taillan, interrogée par les Echos sur l’œnotourisme.

“Les visites et ventes aux particuliers représentent, avec l’activité location pour les réceptions, 40 % du chiffre d’affaires de la propriété, soit quelque 20.000 bouteilles sur un total de 150.000 ” précise l’œnologue. Dans sa propriété, elle propose plusieurs modules de visites de quarante-cinq minutes à une heure trente, des dîners au château et elle souligne que passer par Internet permet de s’adresser à la jeune génération “ qui fréquente les bars à vins mais pour qui les châteaux, c’est un peu le vin de papa”.

Etre visible et proposer ses activités sur Winalist ne dénature pas l’authenticité du travail de d’élaboration du vin. Faire découvrir son savoir-faire unique et trouver chaque jour un nouveau public sachant l’apprécier est devenu nécessaire pour les domaines.

Etre visible vous permettra d’augmenter directement votre taux de fréquentation et donc votre volume de vente ; alors n’attendez-plus, ajoutez-votre entreprise sur Winalist.

0

poste un commentaire