Haut

Découvrez les vins d’Alsace

Découvrez les vins d’Alsace

De Strasbourg à Mulhouse, en traversant la Route des Vins d’Alsace et ses magnifiques villages pittoresques, partez à la découverte de l’Alsace et de son patrimoine.

Cette région, réputée pour ses vins (parmi les plus connus les vins blancs Gewurztraminer ou Riesling), propose de nombreuses activités oenotouristiques : dégustations, visites ou vendanges touristiques, … il y en a pour tous les goûts.

Pour les plus gourmets, les Vins d’Alsace ont aussi fait leur place sur les tables en côtoyant la cuisine des chefs étoilés et la cuisine traditionnelle, l’occasion de découvrir l’Art de vivre en Alsace et de partager un bon moment.

Du côté des villes alsaciennes, comme Strasbourg ou Colmar, vous y découvrirez des centres villes historiques ornés d’anciennes maisons à colombages. Pendant la période hivernale, vous pourrez y découvrir les plus beaux marchés de Noël où le pain d’épices et le vin chaud sont à l’honneur.

Que faire en Alsace ?

  • Visiter les domaines viticoles
  • Se rendre à la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg
  • Sillonner la Route des vins d’Alsace
  • Déguster les Vins d’Alsace
  • Flâner dans les centres de Strasbourg et Colmar
  • Goûter aux spécialités alsaciennes

Visitez les domaines viticoles

  • Tous
  • Colmar
  • Strasbourg

Situé à 30min de Strasbourg, le domaine Dischler est une histoire de famille, situé à Wolxheim. Il se situe au tout début de la Route des Vins d’Alsace, dans la Couronne d’Or. Le domaine cultive 7 cépages, du Crémant au Grand Cru d’Altenberg.

Le Domaine Valentin Zusslin est un domaine à une vingtaine de minutes de Colmar, à Orschwihr. Ce domaine est sans aucun doute une histoire de famille, histoire qui perdure depuis 13 générations ! Aujourd’hui, 2 générations sont réunies pour s’occuper du domaine. Il produit environ 90 000 bouteilles par an et cultive 9 cépages !

Le Domaine Marcel Deiss est proche de Colmar car il se situe à Bergheim, à seulement 15min en voiture de la ville. Ce domaine est né en 1744 et est aujourd’hui une histoire de famille car le père le fils en sont à la tête. Ce domaine s’étale sur 220 parcelles qui mettent en avant la diversité de ses vins.

Ce domaine se situe à Molsheim, à 30min de Strasbourg en voiture. Il se situe évidemment sur la fameuse Route des Vins d’Alsace. Cette exploitation est dite de « Haute Valeur Environnementale ». C’est une certification mise en place par l’Union Européenne afin de mettre en avant une agriculture durable. Ce domaine produit des grands crus et Crémants par exemple.

Ce domaine est niché au coeur de l’un des plus beaux villages de France, Mittelbergheim, à seulement 30min de Colmar. Comme beaucoup de domaines, celui-ci est aussi une histoire de famille et cela depuis 13 générations. Ce domaine propose des Vins d’Alsace, Grands Crus ainsi que des Crémants.

Les bons plans de Winalist

1. Réservez à l’avance

Cela vous permettra notamment de bénéficier de meilleurs tarifs et de promotions spéciales sur certaines locations et visites ou encore de ne plus faire la queue pour acheter vos places.

2. Regroupez vos visites

Renseignez-vous sur des « Pass journée(s) » permettant de grouper vos activités et d’économiser quelques euros sur les visites, activités et transports. Certains « Pass » vous feront bénéficier de réductions exceptionnelles allant jusqu’à -50% sur diverses activités.

3. Empruntez les transports en commun

Strasbourg est dotée d’un très bon réseaux de transports en commun. Par exemple, un ticket de tramway coûte environ 5€ à la journée, vous pourrez ainsi économiser du carburants et des coûts liés au parking…

4. Déjeunez sur le pouce

Manger au restaurant le midi et le soir peut représenter un coût non négligeable. Privilégiez les snacks en journée #bretzel et profitez d’un bon restaurant alsacien le soir.

La Route des vins d’Alsace

Où manger en Alsace ?

  • Tous
  • Colmar
  • Strasbourg

Où dormir en Alsace ?

  • Tous
  • Colmar
  • Strasbourg

Cet hôtel est un établissement qui fait également SPA, de quoi vous détendre après une longue journée de visites. Cet établissement se trouve au coeur du quartier historique de la Petite France.

Dans cet établissement vous pourrez passer un séjour charmant dans un environnement « cocooning ». Cette maison d’hôte propose des chambres à la décoration raffinée et travaillée.

Le Sofitel est un hôtel de renom et pas seulement à Strasbourg. Dans cet établissement vous pourrez passer une ou plusieurs nuits dans des chambres chaleureuse et confortables.

Cet établissement est un hôtel & Spa à quelques kilomètres de Colmar. Vous pourrez vous y rendre en voiture pour un trajet de 30min environ. Cet hôtel propose des chambres et suites à la décoration travaillée et raffinée.

Envie d’un séjour quelque peu insolite ? Séjourner dans une péniche sur les rives de Strasbourg. Vous pourrez louer cet étonnant logement le temps d’une ou plusieurs nuits pour une expérience unique. Cette péniche est tout à fait moderne et équipée comme il se doit.

C’est un établissement à la décoration plutôt moderne et travaillée. Les chambres sont tout confort et sont décorées avec goût.

Design, raffinement et luxe sont les maitres-mots de cet établissement. L’univers de l’hôtel a entièrement été pensé pour satisfaire votre confort. De plus, il se trouve en plein coeur de la vieille ville. Ce n’est pas qu’un hôtel mais aussi une boutique, si vous craquez sur le mobilier peut-être repartiriez-vous avec !

Cet établissement ne fait pas que maison d’hôte car il propose aussi des ateliers, balades et visites. Vous pourrez y passer une ou plusieurs nuits au sein d’une de ses 3 chambres colorées.

Cette maison d’hôte se trouve dans une merveilleuse villa au coeur de Colmar. Elle propose 5 chambres à la décoration travaillée, moderne et raffinée.

Cet hotel se trouve au coeur d’une vieille bâtisse alsacienne, le charme est au rendez-vous. Cet établissement de standing ne se situe qu’à quelques pas de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

L’histoire des vins alsaciens

Comme la région d’Alsace, le vignoble alsacien n’a cessé d’évoluer et de se développer au fil des siècles. En effet, si le fruit de la vigne a toujours été utilisé (existé) dans la Vallée du Rhin, sa culture et sa récolte sont apparues après le passage de l’envahisseur Romain.

A partir du IIème siècle, grâce à la production et au transport, les vins alsaciens entrent dans l’ère de la commercialisation. Un peu plus tard, au Vème siècle, malgré le déclin de la viticulture alsacienne lié à l’invasion des Germains, le vignoble « résiste » et continue de se développer au fil du temps.

Au XIIIème siècle, on compte environ 100 villages viticoles pour en compter 170 un siècle plus tard, cette croissance atteindra son apogée au cours du XVIème siècle. Le tissu économique régional rayonne, c’est pendant cette période que les Vins d’Alsace s’exportent dans toute l’Europe et que les premières réglementations sur les cépages font leur apparition. Dans le paysage alsacien, la prospérité de l’époque laisse apparaître un renouveau architectural dans les villes et les campagnes : le style Renaissance.

De 1618 à 1648, la Guerre de Trente Ans s’abat en Europe, l’Alsace au centre du conflit subira de nombreuses pertes. Les conséquences sont catastrophiques pour la viticulture ainsi que pour l’ensemble des activités économiques de la région. Au lendemain de la Guerre, pendant que les villages viticoles se redessinent, Strasbourg devient le centre privilégié des exportations, notamment pour l’Allemagne. A cette période, les Vins blancs d’Alsace sont reconnus pour leur excellence, certains domaines viticoles en profitent et prennent de l’ampleur pour donner naissance à des cépages communs. Même si la culture et la production de masse des cépages communs se développent, le vignoble des coteaux, lui, résiste et mise sur la qualité de son vin.

A l’époque Napoléonienne, les viticulteurs alsaciens produisent de plus en plus de vin (notamment pour fournir les armées très friandes) : le vignoble ne cesse de s’agrandir (on passe de 23000 hectares en 1808 à 30000 hectares en 1828), l’Alsace entre dans une nouvelle époque de surproduction tandis que les exportations estompent peu à peu.

Pendant la guerre de 1870 à 1871, l’Alsace est cédée à l’Empire Allemand. La production viticole de masse est toujours présente. Les vins sont de moins en moins qualitatifs, les vignes sont touchées par des intempéries climatiques et biologiques : la valeur et l’identité des vins d’Alsace chutent.

Après le passage de la Première Guerre Mondiale, l’Alsace devient la plus petite région viticole de France. Les vins de qualité s’opposent aux vins produits en masse, les viticulteurs alsaciens unissent afin de créer l’AVA (Association des Viticulteurs d’Alsace) pour organiser la profession et renouer avec les traditions.

La situation réglementaire évolue, en 1945, l’ordonnance signée par le Général De Gaulle vient définir l’Appellation d’Origine « Vins d’Alsace ». L’activité viticole se structure de plus en plus, les coteaux produisant des cépages plus nobles sont privilégiés.

En 1962, la reconnaissance du label AOC Alsace vient appuyer cette démarche qualitative et concrétise le souhait de l’Alsace de devenir un vignoble de qualité. Un peu plus tard, en 1963, le Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace (CIVA) est créé avec l’objectif d’encadrer et d’harmoniser les intérêts de l’ensemble de la profession viticole.

Aujourd’hui, si le vignoble et le Vin d’Alsace ont connu de nombreuses péripéties tout au long de son Histoire, l’Alsace est devenue une des plus belles régions de production française et la qualité de son vin rayonne dans le monde entier, attirant chaque année de nombreux visiteurs.

Le vignoble Alsacien

Le vignoble Alsacien est divisé en 7 territoires :

1. La Vallée Noble

Elle est nommée ainsi car elle comptait autrefois 7 Châteaux et accueillait beaucoup de familles nobles. Cette vallée se situe aux pieds du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

2. Le Pays des Trois Châteaux et d’Eguisheim

Ce territoire est dominé par les Châteaux de l’Ortenbourg et du Ramstein. On y trouve les vignobles d’Epfig à Châtenois offrant une vue imprenable sur la Cathédrale de Strasbourg et sur les Alpes Suisses.

3. De Kaysersberg à Colmar

En détour de Colmar, connue comme la Capitale des Vins d’Alsace, on peut admirer le vignoble de la vallée de Kaysersberg. Ce territoire témoigne des périodes historiques marquantes du Moyen-âge à la Seconde Guerre Mondiale.

4. Les « Perles du Vignoble »

Dans ce territoire, vous pourrez vous plonger dans l’époque médiévale en parcourant les cités de Bergheim, Ribeauvillé mais aussi Riquewihr, Zellenberg …

5. Autour de Dambach-la-ville

Ce territoire est dominé par les châteaux du Bernstein. Ce vignoble offre des vues dégagées de la cathédrale mais aussi des Alpes Suisses.

6. Le vignoble d’Andlau-Mittelbergheim

Il est niché au coeur d’un vallon. Andlau met en avant son imposante abbatiale, point de départ vers Mittelbergheim et Eischoffen à travers 3 grands crus prestigieux.

7. La Couronne d’Or

C’est au coeur de ce vignoble que débute la fameuse Route des Vins d’Alsace. Les paysages de ce vignoble alternent vignes et cultures céréalières mais aussi fruitières.

Les cépages présents en Alsace

Sylvaner

1. Sylvaner

Ce cépage traditionnel occupe 14% du territoire viticole alsacien et donne des vins légers aux saveurs légèrement fruitées.

2. Riesling

Ce cépage se plait beaucoup dans les sols sableux et argileux, il occupe 23% du vignoble alsacien. Le Riesling produit des vins vifs et fruités et également des vins de garde ou des vins sucrés (vendanges tardives).

riesling
muscat-1263767_640

3. Muscat

Le Muscat est issu de l’assemblage du Muscat d’Alsace (ou « à petits grains ») et du Muscat Ottonel donnant à ses vins des notes très fruitées au goût de raisin. Le Muscat est très peu cultivé en Alsace et n’occupe que 3% du vignoble.

4. Pinot Gris

Le Pinot Gris occupe 10% du vignoble alsacien et se cultive principalement sur des sols calcaires. Ce cépage permet d’élaborer des vins rond et équilibré et parfois de grands vins de garde.

18016-650x330-altesse
gewurztraminer-1120531_640

5. Gewurztraminer

Ce cépage à grains roses de la famille du Traminer, est peu productif. Il représente presque 20% du vignoble de la région et donne naissance à des vins de caractère aux arômes exotiques.

6. Pinot noir

Le Pinot Noir permet de produire deux vins différents : le Pinot Noir rosé plutôt léger et acidulé, et le Pinot Noir rouge avec des notes de cerise ou de fumé. Ce cépage occupe presque 10% du vignoble alsacien.

Pinot noir WL
Pinot blanc WL

7. Pinot Blanc

Ce cépage à grains blanc est souvent associé à l’Auxerrois pour donner naissance à des vins blancs plutôt légers et fruités.

Découvrez les villes d’Alsace

0