Haut

Coravin est une entreprise californienne fondée par un ancien élève du MIT, Greg Lambrecht, qui se passionne pour la technologie et les appareils médicaux. En voyant le gâchis que représentent les fonds de bouteilles de vin oxydé jetés, il eu l’idée d’inventer un dispositif qui permettrait de déguster son vin sans le mettre au contact de l’air et ainsi de le préserver beaucoup plus longtemps. Coravin est créée en 2011 et les levées de fonds atteignent déjà 13.6 millions de dollar en 2015 et 20.6 millions d’euros en fin d’année dernière !

Petite chronologie

Comment ça marche?

Le Coravin, qui ressemble à un pistolet étrange de prime abord, est un tire-bouchon menu d’une seringue que l’on clips facilement au goulot de la bouteille et qui va perforer le bouchon. Comme le liège est une matière élastique, le bouchon se perce sans se casser de sorte à ce que le précieux breuvage ne soit pas en contact avec l’air. Le vin n’est donc pas altéré. C’est l’argon (gaz inerte fréquemment utilisé par les professionnels du vin) contenu dans le Coravin qui va légèrement pressuriser la bouteille et provoquer la remontée du vin à travers l’aiguille, à chaque fois que l’on appuie sur la petite gâchette de l’appareil. L’aiguille va alors aspirer le vin et le déverser dans votre verre. Une fois l’aiguille retirée, le bouchon se referme naturellement et immédiatement. Vous pouvez faire l’expérience : retournez la bouteille, aucun liquide ne s’en échappe. La bouteille entamée ainsi peut donc se conserver des mois après l’utilisation du Coravin !

L’intérêt : si vous possédez des bouteilles de grands crus dont vous ne souhaiteriez déguster que quelques verres ou si vous voulez multiplier les bouteilles et couleurs au cours d’un repas, plus besoin de craindre de gâcher un bon vin ! Cette petite révolution a d’ailleurs séduit de nombreux amateurs en France, de particuliers à restaurateurs en pensant par les caves et bar à vin !

Coravin, le prochain Nespresso du vin ?

Selon le PDG de Coravin, Fred Levy : “l’arrivée de Coravin dans l’industrie du vin a fondamentalement changé la façon de déguster et d’apprécier le vin. Depuis son lancement, il y a seulement 3 ans, les consommateurs et les professionnels du monde entier ont été séduits par cette nouvelle manière de servir et de déguster le vin”. Le rêve du PDG c’est de “faire de Coravin le nouveau Nespresso du vin, qu’il puisse se retrouver dans toutes les cuisines du monde entier, qu’il mette les tire-bouchon à la retraite !”. Coravin a déjà développé un modèle compatible avec les bouteilles dont le bouchon se visse et travaille actuellement à une version spéciale pour vins pétillants.

La vision de Levy attire investisseurs et clients ! Coravin est aujourd’hui disponible dans plus de 30 pays avec plus de 500 restaurants et distributeurs partenaires. Même si la France a été le marché le plus dur à pénétrer, Coravin est désormais disponible chez de nombreux cavistes et vient de signer un partenariat avec l’enseigne d’électroménager Boulanger. Vous pouvez également trouver votre Coravin aux Galeries Lafayette, à la Fnac, chez Darty ou encore la Grande Epicerie du Bon Marché et directement sur le site de Coravin dès 199,00 euros.

Alors tous à votre dégustation du vin 2.0 et comme le dirait Dali, “qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goûte des secrets”.

0

poste un commentaire