Haut

Faire une cure de vin sans mettre le pied dans une cave ? C’est possible grâce à la vinothérapie. Winalist vous présente cette démarche de bien-être qui utilise les vertus de la vigne et vous explique les retombées économiques pour les régions viticoles qui accueillent les Spas de vinothérapie.

La vinothérapie, le Grand cru des cures

Cure de jeunesse.La vinothérapie est un traitement esthétique ou de bien être à base de résidus de la fabrication du vin, de marc de raisin et d’extraits de vigne. Mêlés à l’eau d’une source chaude riche en minéraux, ces résidus sont utilisés lors de soins relaxants, tonifiants et anti-âge. Ces soins sont corporels et prennent la forme de bains, massages, masques, gommages ou encore enveloppements.

 Pourquoi la vigne vous rend-t-elle belle ? La culture japonaise reconnait depuis longtemps les vertus du vin comme produit hygiénique et remède contre les maladies et ce, bien avant l’eau. Ce sont Les polyphénols contenus dans les pépins du raisin qui vous font tant de bien ! Antioxydants naturels, ils améliorent la microcirculation cutanée et possèdent également des vertus amincissantes et apaisantes. La vinothérapie les allie également avec de l’huile de pépins de raisin, des levures de vin, des tanins, des anthocyanes, des extraits de feuilles de vigne rouge et des huiles essentielles.

Caudalie, spécialisée dans la vinothérapie, s’impose parmi les grandes marques françaises de la cosmétique. Tout a commencé en 1993 par une rencontre entre Mathilde Cathiard Thomas, fille des propriétaires du Domaine bordelais Château Smith Haut Laffite, et Joseph Vercauteren, un chercheur professeur à la Faculté de Montpellier et spécialiste mondial des polyphénols. La marque Caudalie est créée en 1995 et des brevets sont alors déposés : le polyphénol de pépins de raisin, le resvératrol de sarments (antirides), la viniférine de sève de vigne (éclat et anti-taches plus efficace que la vitamine C).

En 1999, le premier centre de vinothérapie au monde « Les Sources de Caudalie » voit le jour près de Bordeaux, au cœur du vignoble du château Smith Haut-Laffite. Cet institut de soins propose une cure sur le même principe que la balnéothérapie ou la thalassothérapie mais au lieu de l’eau de mer ou des algues, ce sont les polyphénols du raisin qui agissent sur votre peau.

Un second spa « Les Etangs de Corot » s’installe près de Paris à Avray en 2008. D’autres châteaux accueillent désormais des spas spécialisés en vinothérapie comme celui de Colmar, qui propose des soins de la marque Geomology, et à Châteauneuf-du-Pape depuis juin dernier. Mais cet engouement dépasse les frontières de l’hexagone. Le développement des instituts Caudalie se poursuit sous forme de franchises ouvertes à El Ciego (Espagne), Istanbul, Porto, Lisbonne et récemment à New York dans l’enceinte de l’hôtel Plaza au pied de Central Park.

Un second spa « Les Etangs de Corot » s’installe près de Paris à Avray en 2008. D’autres châteaux accueillent désormais des spas spécialisés en vinothérapie comme celui de Colmar, qui propose des soins de la marque Geomology, et à Châteauneuf-du-Pape depuis juin dernier. Mais cet engouement dépasse les frontières de l’hexagone. Le développement des instituts Caudalie se poursuit sous forme de franchises ouvertes à El Ciego (Espagne), Istanbul, Porto, Lisbonne et récemment à New York dans l’enceinte de l’hôtel Plaza au pied de Central Park.

La région  bordelaise à l’honneur. À Bordeaux où le premier spa de vinothérapie au monde s’est implanté il y a 15 ans, les Sources de Caudalie ont su stimuler l’économie de la région en attirant des milliers de touristes. Cette région déjà prisée par les œnotouristes a su développer des activités connexes pour les visiteurs qui séjournent au spa et profiter du bénéfice économique de cet afflux supplémentaire d’amoureux du vin et de la vigne.  Maintenant, c’est en Champagne, sur les coteaux historiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, au château le Royal Champagne que Caudalie est en train de s’installer. C’est un vrai chamboulement pour ce village de Champillon où les 500 habitants vont voir s’ouvrir à l’automne un luxueux spa-hôtel 5 étoiles.

Les spas de vinothérapie, une expérience œnotouristique bénéfique aux régions viticoles. Les Sources de Caudalie s’inscrivent dans une démarche de promotion du tourisme vitivinicole. La vinothérapie prône la santé et le bien-vivre par la vigne tandis que les activités complémentaires proposées permettent de découvrir le vin in situ, les terroirs et les hommes qui les façonnent. Selon Jérôme Tourbier, propriétaire des Sources Caudalie « faire déguster les vins dans les domaines c’est fidéliser les clients. C’est plus facile que lorsque vous leur envoyez un coffret de dégustation ». Les sources font appel à des fournisseurs locaux pour leurs restaurants ainsi que pour leurs prestataires de services. A Bordeaux, Caudalie a crée  160 postes en CDI

Plus qu’un art du bien-être naturel, la vinothérapie est une célébration du terroir viticole et une belle opportunité pour l’œnotourisme.
On attend bientôt Caudalie en Alsace et en Provence !

0

poste un commentaire